Actualités mutations

Consulter les actualités mutations

Postes UNSS vacants

Les postes de Directeur du service régional de l’UNSS, conseiller technique auprès de la rectrice de l’académie de Lille et de Directeur du service départemental adjoint de l’UNSS, conseiller technique auprès de l’IA-Dasen du département du Nord (59) sont à pourvoir à la rentrée scolaire 2021.
Les offres d’emploi sur publiées sur la Place de l’emploi public sous les n° 2021-607722 et 2021-607726.
Les candidatures devront être transmises par la voie hiérarchique et en version dématérialisée :
– Au rectorat de l’académie de Lille, lucie.blain1@ac-lille.fr
– Aux services de la DGRH (B2-2) du MENJS-MESRI, malaine.erdinger@education.gouv.fr
– A la directrice nationale l’UNSS, 13 rue Saint-Lazare –75009 Paris, dn@unss.org

 


Pour un mouvement national rénové
Le SNEP-FSU à vos côtés !

Pétition : Le rôle des élues‐es et les CAP : j’y tiens !

Le gouvernement a remis en cause au travers de la loi de transformation de la Fonction publique (LTFP), le rôle et la place des élus pour ce qui concerne tous les actes de gestion des personnels.
Ainsi, le pouvoir a décidé de placer les actes de gestion dans un rapport direct entre le demandeur de mutation et l’administration. Les élus ne sont plus destinataires des documents concernant l’ensemble des demandeurs, ils ne sont pas invités à siéger tant en groupe de travail qu’au sein des instances (CAP et FPM). Cette décision est scandaleuse car elle prive les agents du droit de regard des élus sur les projets de l’administration.
Le bilan du premier exercice de ce mouvement 2020 n’a rien de reluisant. Certes la RGPD, protection des données personnelles derrière laquelle s’est caché le gouvernement pour justifier sa loi, a été respectée.
En revanche pour le respect de l’équité c’est autre chose. Des collègues ont été lésé.es et de nombreux recours aux issues diverses ont été formulés. Le travail et les propositions de vos élu.es auraient permis de régler un grand nombre de situations.
C’est donc l’opacité qui s’organise, mais nous serons toujours à vos côtés pour vous conseiller et vous aider dans cette nouvelle configuration.
Les élu.es ne pouvant plus intervenir dans les instances comme précédemment, il vous faudra, pour nous permettre de continuer à accompagner votre demande, nous adresser la fiche de suivi et d’y joindre une copie intégrale de votre confirmation de demande accompagnée de l’ensemble des pièces justificatives. Il s’agira également de nous donner mandat pour pouvoir vous accompagner et porter vos demandes auprès de l’administration.
Les lignes directrices de gestion mobilité en 2021 intègrent l’ensemble des bonifications arrêtées au mouvement 2019 qui nous avait permis d’obtenir un rééquilibrage du barème. Des précisions ont été apportées pour certaines situations, la période transitoire sur les lycées d’éducation prioritaire a été arrêtée contre notre avis. La note de service ne comptant désormais plus que le calendrier de gestion des opérations et quelques précisions.
Le SNEP-FSU et ses élu.es continueront à porter les revendications de la profession pour le droit à mutation pour tous, à contester l’attaque contre le paritarisme vous privant du droit à être représenté.e.s par les élu.e.s que vous avez choisi.e.s et pour obtenir de nouvelles amélioration permettant enfin de sortir du système de mutation à l’aveugle.
Comme toujours, vous pouvez compter sur l’ensemble des commissaires paritaires et militant.es du SNEP-FSU pour vous aider et vous assister dans votre demande de mutation et sur leur engagement à faire respecter vos droits dans le respect de l’intérêt général.