SNEP Académie de Lille

Actualités mutations

Mouvement intra Lille 2023

Permanence téléphonique SNEP-FSU Lille spéciale mutations « résultats et recours » :
06.03.62.07.78 – 06.87.35.15.89 – 06.78.62.25.85 et corpo-lille@snepfsu.net

Le SNEP-FSU Lille vous invite à remplir le formulaire en ligne qui permet de recueillir des informations concernant votre résultat au mouvement Intra 2023.

A partir du 13 juin 2023 à 12h, l’administration vous communiquera le résultat de votre mutation intra académique via IPROF.

Si vous n’avez pas obtenu le vœu N°1 ou si vous êtes affectés sur un vœu non formulé, le SNEP-FSU appelle à formuler un recours jusqu’au 13 août et à mandater le SNEP et la FSU.

Si vous n’avez pas eu satisfaction sur les premiers vœux, le SNEP-FSU appelle à demander une révision d’affectation et à mandater le SNEP et la FSU.

L’année dernière, plus de 80% des enseignants d’EPS qui avaient formulé des recours suite aux résultats de l’intra ont pu obtenir satisfaction grâce au SNEP-FSU : de nombreuses situations individuelles ont ainsi pu être améliorées.

Recours intra : Compte rendu de la bilatérale FSU du 30 juin

Comme chaque année, tu peux compter sur le SNEP-FSU et ses élu.es pour t’assister dans tes démarches. N’hésite pas à les solliciter si besoin.

Contact SNEP-FSU Lille : 0603620778 et corpo-lille@snepfsu.net

Communication des barres : Quand l’action collective paye !!
Cette année, le rectorat a communiqué lors de la phase de saisie des vœux Intra, les moyenne des barres du mouvement sur les 5 années précédentes pour chaque discipline et sur chaque vœu GEO et ZR. Ces données indicatives représentent un appui certain pour aider les collègues à élaborer leur stratégie de mutation. Toutefois, elles demeurent insuffisantes : à ce jour, les collègues n’ont toujours pas la possibilité de vérifier que le résultat de leur mutation n’est pas entaché d’erreurs, et que leurs droits à la mobilité aient bien été respectés.

Elles représentent néanmoins une première avancée à mettre au profit de l’action syndicale, dont il faudra se saisir pour obtenir plus et mieux.

Suite aux difficultés rencontrées les années précédentes dans le cadre des affectations sur ZR, le SNEP-FSU a obtenu que les collègues puissent formuler des vœux de « préférences » dès la phase de saisie. Ces vœux de préférences devraient permettre de mieux déterminer le RAD des nouveaux TZR, mais également d’améliorer les affectations dans le cadre des suppléances.


Handicap et mobilité : quelle priorité ?

Les demandes de bonification médicale (1000 points), justifiée par la priorité légale accordée aux situations de handicap, ont eu la malheureuse surprise de constater que la bonification (à laquelle ils ont le droit) a été attribuée de façon arbitraire et incohérente sur une partie seulement de leurs vœux pour ceux qui ont pu en bénéficier…
D’autres collègues n’ont toujours pas eu les points qui leur étaient dus malgré leur situation personnelle et médicale. Cette situation risque de pénaliser fortement les collègues concernés dans le cadre de leur projet de mobilité, mettant ainsi en cause les principes de la loi de 2005 et de priorité légale dans le cadre des opérations de mutation.
Les sections académiques du SNES-FSU et du SNEP-FSU ont interpellé la rectrice sur cette situation pour veiller au respect du droit à la mobilité des personnels en situation de handicap.
Lire le courrier


Phase INTER 2023 : résultat le 7 mars 2023, que faire après ?

Vous avez participé au mouvement général ou sur un poste spécifique ou sur un poste à profil (POP), votre résultat vous sera transmis ce mardi 7 mars 2023 via I-prof ou par sms.

Plusieurs situations peuvent se présenter :

Vous n’avez pas satisfaction car n’obtenez pas de mutation au mouvement général ou sur un poste spécifique ou sur un poste à profil (POP) ou vous êtes affecté.e en extension au mouvement général ?

➔ Faites un recours via la plateforme Colibris et soyez conseillé.e et représenté.e par le SNEP-FSU. Les élu-es et l’ensemble des militant-es du SNEP-FSU ont une expertise reconnue qui vous aidera dans toutes vos démarches.

Vous obtenez une mutation mais…Vous obtenez une académie demandée dans un vœu autre que les vœux 1 et 2 ?

➔ Demandez des informations complémentaires auprès de l’administration afin d’avoir l’assurance que votre situation a bien été traitée selon les règles et faites-vous accompagner par le SNEP-FSU mutation@snepfsu.net

Vous avez un doute ou vous souhaitez faire appel de votre affectation ou du barème qui vous a été attribué ?

➔ Contactez-nous par mail à corpo-lille@snepfsu.net

Pendant toute la période d’ouverture de SIAM Lille du 17 mars au 3 avril 2023, pour un suivi individualisé, pour toute question, demande d’aide ou d’information, contactez-nous par mail à corpo-lille@snepfsu.net ou par téléphone au 06.03.62.07.78 – 06.87.77.92.75 – 06.87.35.15.89 – 06.78.62.25.85

NE RESTEZ PAS SEUL·E FACE À L’ADMINISTRATION, FAITES APPEL AUX ÉLU·E·S DU SNEP-FSU


Phase INTER 2023 : Le SNEP-FSU à vos côtés !

L’année 2022 aura renforcé l’opacité des opérations de mutation, par le biais de la mise en place des postes à profil. L’administration trouve toujours plus de solutions pour mettre à mal la transparence en s’appuyant sur la loi de la transformation de la Fonction publique de 2019 (LTFP). Plus le système est rendu opaque, plus l’administration peut réaliser ce qu’elle veut librement et en toute impunité renforçant ainsi les rancœurs et les concurrences entre personnels, et faisant éclater les collectifs de travail. Les commissaires paritaires élus tous les quatre ans avaient à cœur de faire respecter l’égalité entre tous les collègues et défendre toutes les situations. Chaque année de nombreux calibrages supplémentaires étaient obtenus permettant à des centaines de collègues d’avoir une amélioration de leur situation. Le ministère contre l’avis majoritaire des organisations syndicales en a décidé autrement. La FSU continue d’œuvrer pour que les droits des collègues soient améliorés et respectés au travers d’un mouvement national en un seul temps et que la LTFP soit abrogée.
Entre la création et la multiplication des postes à profil, la mise en place de la réforme de la formation avec des fonctionnaires stagiaires à temps plein et surtout la baisse du nombre de postes offerts aux concours, le mouvement a été fortement impacté en 2022 générant ainsi de nombreux déçus. Pour la FSU, non seulement il est essentiel de revenir sur les prérogatives des commissions paritaires, mais il est primordial de repenser l’École avec plus de postes afin de pouvoir assurer la réussite de tous les élèves et permettre à chaque demandeur de mutation de pouvoir obtenir satisfaction à plus ou moins court terme. C’est aussi une mesure nécessaire pour renforcer l’attractivité de nos métiers.