SNEP Académie de Lille

Page accueil

Appel à participer au 15 mars 2024 à Paris

Pour s'inscrire

ICI

Pétition pour une jeunesse plus sportive

Rentrée 2024 - la saignée continue dans l'académie de Lille Second degré : - 40 ETP

Le ministre annonce 1058 créations d’emplois, en réalité ce sont 574 emplois nets créés dans le second degré. La répartition des créations de postes  se réalise ainsi:
830 emplois pour les groupes de niveaux maths/français en 6e et 5e,
150 emplois pour l’expérimentation des “prépa lycées” pour les élèves qui n’auront pas le DNB en 2024 (1 classe par département).
Il reste au final  28 ETP pour 31 académies pour améliorer les conditions de travail (- 7 831 élèves prévues à la rentrée).

Pour permettre les groupes de niveaux, le ministère utilise la 26ème heure de 6ème (techno en 2022/2023, devenue soutien en 2023/2024) soit l’équivalent de 1 500 ETP. Les groupes de niveau en 6ème et 5ème nécessitent en fait 2330 ETP.

Choc des annonces vs poids du réel (épisode 2) (FSU, 22 décembre 2023)
DHG 2024 Attention (22 décembre 2023)

Rentrée 2024 :
des moyens… pour les lubies ministérielles !

Article du SNES-FSU

 

Tout savoir sur la DHG :
Kit Argumentaires, Kit Outils, Kit Calculateur…

Un Kit Budget 2024

Le kit coordination EPS

« Choc des savoirs » : une vaste réforme contre le collège

« La nouvelle Sixième » n’était que l’amorce d’une réforme de grande ampleur du collège. Les conclusions de la mission « exigence des savoirs » préfigurent la suite : groupes de niveaux généralisés, caporalisation des pratiques pédagogiques, révision de l’ensemble des programmes avec des attendus incontournables, relance des redoublements et mise en place de parcours adaptés.

Lire de décryptage du SNESFSU

Choc des savoirs ou assignation sociale ?

Les résultats PISA auront été pour Gabriel Attal l’occasion de faire des annonces qui vont dans le sens d’une réorientation de la visée de l’école.

Lire le décryptage du SNEPFSU

 

La voie professionnelle, un enjeu de société

Le SNEP-FSU rappelle son opposition farouche à cette réforme dévastatrice des lycées professionnels. Il appelle les personnels à échanger, multiplier les heures d’information syndicale et engager dès maintenant des actions dans les établissements.

Les textes sur la classe de terminale bac pro percutent tous les niveaux. 
La réforme c’est 7 semaines de cours en moins sur les 3 ans

Etats généraux de l'EPS !

Des mesures pour l'EPS !

Tout savoir sur le CA

Le ministère ayant décidé d’élargir le dispositif expérimental « 2 h de sport » à 700 collèges dès la rentrée 2023, le SNEP-FSU, appelle notre profession à refuser la mise en œuvre de ce dispositif et à revendiquer la seule mesure portant les éléments de progrès pour toutes et tous, les 4 h d’EPS hebdomadaires, de la 6e à la terminale.

Motion au CA

La jeunesse a besoin de plus d’EPS !

Coralie Benech, secrétaire générale du SNEP-FSU, syndicat des enseignant-es d’EPS, est invitée sur le plateau de France Info pour évoquer le dispositif des 2h de sport au collège.

interview

Le Pacte : un outil de destruction à effets immédiats et différés

À l’approche des conseils d’administration, le SNEP-FSU vous propose un guide pour y voir clair sur les plans annuels de remplacement, qui se cachent derrière certains « protocoles » locaux.
Télécharger l’analyse du RCD >>

Autoévaluation des établissements

Projet Local d'Evaluation

diplome-bac

Bac : le guide syndical face au Projet Local d’Evaluation Consulter

Quelques réflexions sur le Plan Local d’Evaluation Lire

Questions/réponses sur le Plan Local d’Evaluation

Contrats Locaux d’Accompagnement (CLA)

CT académique du 18 février : la FSU pointe les pièges des Contrats Locaux d’Accompagnement