SNEP Académie de Lille

Page accueil

Pour battre l'extrême droite et ouvrir un espace de conquêtes de nouveaux droits : le SNEP-FSU appelle à voter pour le programme du Nouveau Front Populaire !

La dissolution de l’Assemblée Nationale décidée par E.Macron au soir des résultats des européennes alors que l’Extrême droite obtient près de 40%, ouvre la perspective d’une accession au pouvoir du RN et consorts. Face à un tel danger le SNEP-FSU prend ses responsabilités. L’Extrême droite est un danger pour la démocratie. Il porte un projet raciste et réactionnaire, et a toujours servi les intérêts des plus riches.
Face à cette sombre perspective, les partis de gauche ont choisi de se rassembler autour d’un « nouveau front populaire » et en construisant un « contrat de législature ».
Ce programme rendu public le 14 juin porte nombre de revendications de la FSU et du SNEP. Pour ne prendre que quelques exemples :
•4h d’EPS tout au long de la scolarité
•Création de 10 000 équipements sportifs
•L’augmentation du budget des sports pour le porter à 1% du budget de l’Etat
•Le pass’sport à 150 euros avec éligibilité pour le sport scolaire
•L’abrogation du « choc des savoirs » pour redonner à l’École son rôle d’émancipation par les savoirs , l’abrogation de Parcoursup
•La réduction des effectifs de classe
•L’augmentation immédiate de 10% de la valeur du point d’indice et indexation sur l’inflation
•Plan de rattrapage pour les recrutements
•Abrogation du SNU pour soutenir les associations de jeunesse et d’éducation populaire
•Le retour à l’objectif d’une retraite à 60 ans (abrogation de la réforme Macron des 64 ans immédiatement)
•Une grande loi pour le pouvoir d’achat et une grande loi santé
•L’égalité salariale femme-homme et une loi pour lutter contre les violences sexistes et sexuelles
•…

Par ailleurs de nombreuses propositions portent sur l’écologie, l’agriculture, les libertés publiques, la culture, le droit des femmes et des personnes LGBTQIA+, l’eau, le droit des travailleurs…
Ce programme ouvre des perspectives qui sont la marque de nos combats de ces dernières années.
La période qui s’ouvre d’ici au 7 juillet, 2ème tour des élections législatives, doit être pleinement occupée à mobiliser nos collègues pour porter nos revendications pour nos métiers, nos missions dans une société juste et solidaire qui mette l’humain et la planète au cœur de son projet. Les discours qui renvoient dos à dos l’Extrême droite et le Nouveau Front Populaire sont irresponsables et dangereux. Nous sommes donc face à un défi qui nous est posé collectivement pour sortir du piège tendu par Macron et l’Extrême droite. Rien n’est inéluctable si chacune et chacun y contribue.
Après consultation de ses instances, le SNEP-FSU a décidé de prendre toute sa place dans ce processus et vous invite à voter et faire voter pour le programme du Nouveau Front Populaire qui porte nos revendications. Cet appel s’inscrit dans le cadre de l’action syndicale permanente du SNEP-FSU pour la satisfaction de nos revendications qui se poursuivra au-delà des élections législatives, en toute indépendance de tout parti politique.

Faire front pour battre l’extrême droite

Communiqué de presse FSU, 19 juin 2024

La décision présidentielle de dissoudre l’Assemblée nationale suite aux élections européennes – qui voient l’extrême droite au plus haut niveau – est un véritable coup de tonnerre aux conséquences désastreuses. Pour empêcher l’extrême droite d’arriver aux plus hautes responsabilités du pays, il y a urgence à agir.
La FSU prend toute sa part dans la construction de la mobilisation avec le mouvement syndical et aux côtés de la société civile organisée.
Lire la suite

« Choc des savoirs » : une vaste réforme contre le collège

Agir en Conseil d’administration contre les groupes de niveau

Affiche du SNES-FSU

Choc des savoirs ou assignation sociale ?

« La nouvelle Sixième » n’était que l’amorce d’une réforme de grande ampleur du collège. Les conclusions de la mission « exigence des savoirs » préfigurent la suite : groupes de niveaux généralisés, caporalisation des pratiques pédagogiques, révision de l’ensemble des programmes avec des attendus incontournables, relance des redoublements et mise en place de parcours adaptés.

Lire de décryptage du SNESFSU

Les résultats PISA auront été pour Gabriel Attal l’occasion de faire des annonces qui vont dans le sens d’une réorientation de la visée de l’école.

Lire le décryptage du SNEPFSU

 

« Choc des savoirs » : les textes publiés sont inacceptables et inapplicables !

Des groupes de niveau qui ne disent plus leur nom

Fin de l’AP et du soutien-approfondissement : un tour de passe-passe pour faire des économies.

Le PACTE en embuscade !

Après une succession d’annonces contradictoires, les textes piliers du « choc des savoirs » sont parus dimanche 17 mars au Journal officiel. Ils portent sur l’organisation des enseignements au collège (y compris en SEGPA), sur la Prépa-Seconde et sur le redoublement. La FSU s’oppose à l’ensemble de ces mesures iniques et appelle à amplifier la mobilisation pour les combattre.
Lire l’analyse du SNES-FSU

Réforme de la formation des enseignant·es, CPE et PsyEN

Les ministères de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur et de la recherche ont donc poursuivi leur travail en privilégiant un seul scénario parmi plusieurs envisagés et le pire a été retenu. Tout a été fait pour exclure les organisations syndicales représentatives de ces discussions. 

la FSU dénonce la forme et le fond du document qui circule actuellement sur les écoles normales du 21ème siècle.

Lire le CP du 03 avril 2024

Rentrée 2024 - la saignée continue dans l'académie de Lille Second degré : - 40 ETP

Le ministre annonce 1058 créations d’emplois, en réalité ce sont 574 emplois nets créés dans le second degré. La répartition des créations de postes  se réalise ainsi:
830 emplois pour les groupes de niveaux maths/français en 6e et 5e,
150 emplois pour l’expérimentation des “prépa lycées” pour les élèves qui n’auront pas le DNB en 2024 (1 classe par département).
Il reste au final  28 ETP pour 31 académies pour améliorer les conditions de travail (- 7 831 élèves prévues à la rentrée).

Pour permettre les groupes de niveaux, le ministère utilise la 26ème heure de 6ème (techno en 2022/2023, devenue soutien en 2023/2024) soit l’équivalent de 1 500 ETP. Les groupes de niveau en 6ème et 5ème nécessitent en fait 2330 ETP.

Choc des annonces vs poids du réel (épisode 2) (FSU, 22 décembre 2023)
DHG 2024 Attention (22 décembre 2023)

Rentrée 2024 :
des moyens… pour les lubies ministérielles !

Article du SNES-FSU

 

Tout savoir sur la DHG :
Kit Argumentaires, Kit Outils, Kit Calculateur…

Un Kit Budget 2024

Le kit coordination EPS

Etats généraux de l'EPS !

Des mesures pour l'EPS !

Tout savoir sur le CA

Le ministère ayant décidé d’élargir le dispositif expérimental « 2 h de sport » à 700 collèges dès la rentrée 2023, le SNEP-FSU, appelle notre profession à refuser la mise en œuvre de ce dispositif et à revendiquer la seule mesure portant les éléments de progrès pour toutes et tous, les 4 h d’EPS hebdomadaires, de la 6e à la terminale.

Motion au CA

La jeunesse a besoin de plus d’EPS !

Coralie Benech, secrétaire générale du SNEP-FSU, syndicat des enseignant-es d’EPS, est invitée sur le plateau de France Info pour évoquer le dispositif des 2h de sport au collège.

interview

Le Pacte : un outil de destruction à effets immédiats et différés

À l’approche des conseils d’administration, le SNEP-FSU vous propose un guide pour y voir clair sur les plans annuels de remplacement, qui se cachent derrière certains « protocoles » locaux.
Télécharger l’analyse du RCD >>

La voie professionnelle, un enjeu de société

Le SNEP-FSU rappelle son opposition farouche à cette réforme dévastatrice des lycées professionnels. Il appelle les personnels à échanger, multiplier les heures d’information syndicale et engager dès maintenant des actions dans les établissements.

Les textes sur la classe de terminale bac pro percutent tous les niveaux. 
La réforme c’est 7 semaines de cours en moins sur les 3 ans

Autoévaluation des établissements

Projet Local d'Evaluation

diplome-bac

Bac : le guide syndical face au Projet Local d’Evaluation Consulter

Quelques réflexions sur le Plan Local d’Evaluation Lire

Questions/réponses sur le Plan Local d’Evaluation

Contrats Locaux d’Accompagnement (CLA)

CT académique du 18 février : la FSU pointe les pièges des Contrats Locaux d’Accompagnement