Compte rendu CAPA accès au corps des agrégés – Année 2019-20

Déclaration FSU CAPA accès au corps des professeurs agrégés du 20 mai 2020

En préalable, la FSU a réaffirmé son mandat de faire des professeurs agrégés le corps de référence du second degré. Dans la logique de l’élévation du recrutement au master, notre objectif est la mise en place d’un seul corps avec un seul concours. Cela suppose des mesures transitoires : l’augmentation notable des postes à l’agrégation, externe et interne, jusqu’à couverture de l’ensemble des besoins en recrutement ; l’augmentation du ratio pour l’accès au corps des agrégés par liste d’aptitude (de 1/7 à 1/5) ; la création d’une agrégation dans toutes les disciplines.
Aussi, pour cette voie de promotion, nous réclamons l’établissement d’un barème qui permettrait à chaque candidat de pouvoir se positionner et aboutirait à un classement objectif et transparent.

Préalablement à cette CAPA, s’est tenu un groupe de travail qui a abordé le positionnement des avis des évaluateurs, les critères déterminant le rang de classement des propositions par discipline ainsi que l’équilibre homme-femme.

La Capa s’est réunie le 20 mai 2020 en distanciel, pour définir la liste des 96 noms de professeurs de l’académie de LILLE dont le dossier sera étudié en juin prochain à la CAPN. Pour rappel, 22 enseignants l’Académie avaient été promus en 2019.
 
Les commissaires paritaires du SNES-SNEP FSU y ont défendu les critères qui respectent à la fois la note de service (analyse de l’ensemble du parcours de carrière) mais aussi ceux qui doivent permettre d’optimiser les chances de promotion pour les collègues de l’académie en CAPN, parité, âge…

Cette année, nos interventions se sont parfois heurtées aux choix des corps d’inspection ou des représentants des universités qui ont préféré des logiques de mérite très subjectives, quitte à proposer des collègues jeunes qui auront peu de chance d’être promus en CAPN où le critère d’âge a été pourtant déterminant ces dernières années.
Cela a été pour nous l’occasion de rappeler, fidèles à nos mandats, que le « mérite » ne se calculait pas seulement par le rayonnement auprès de l’inspection mais d’abord par l’activité pédagogique dans les classes devant les élèves.

Nos interventions ont tout de même permis de repêcher quelques candidatures ou de procéder à des modifications de rang (15 modifications sur la liste des 96 proposés à la CAPN). 

Concernant la discipline EPS, le nombre de candidatures est de 85 (77 en 2019) dont 24 femmes (24 en 2019).
L’Inspection Pédagogique EPS a positionné 13 avis Très Favorable (+ 1 par rapport à l’année passée), mais la distribution de ces avis TF montre une différence notable entre le positionnement du Chef d’établissement (78.2% avis TF) contre 16.7 % pour l’Inspection EPS. Cette différence se traduit également dans la répartition des taux des avis TF entre les hommes et les femmes.

C’est sur la question de la « jeunesse » des nouveaux proposés que nous avons obtenu en partie que la liste discipline EPS de 6 propositions soit revue : 1 modification de rang en EPS a été retenue à l’issue de la CAPA afin d’optimiser les chances de promotion.
Quelques observations :
1 proposition sur 6 pour le supérieur; 5 pour le second degré dont 0 en lycée, 1 en collège, 2 LP.
2 femmes sur 6 propositions pour 33% qui a fait acte de candidature.
Tous les candidats retenus ont accédé au corps des professeurs d’EPS par concours.
S’agissant de l’ancienneté de grade, 4 candidats retenus sur la liste sont à la classe exceptionnelle, 1 au 5ème et 1 au 6ème échelon de la hors classe. La notation pédagogique s’élève au maximum pour 2 candidats.
Les 6 propositions EPS ont chacune un double avis TF Chef d’établissement – IA IPR EPS.

Dans ces conditions, nous nous sommes abstenus lors du vote final, contrairement aux autres organisations représentées qui ont validé les choix de l’administration.

Cette dégradation du dialogue paritaire nous semble d’autant plus inquiétante que l’an prochain, suite à l’adoption par le gouvernement de la loi de modernisation de la fonction publique, les représentants du personnel n’auront plus de regard sur ces opérations.

La CAPN qui offre pour l’EPS 22 nominations, examinant les propositions ministérielles établies à partir des propositions rectorales, se tiendra fin juin 2020.
L’année passée, un candidat EPS de l’académie de Lille a été promu dans le corps des professeurs agrégé EPS.